top of page

C'est bon, je gère

Spectacle de théâtre forum sur la thématique de la prévention des addictions.

Résumé
Deux scènes, deux situations.
Dans la première, Max propose à Camille une sortie en ville, où alcool et cannabis circuleront. Elle ne sait pas quoi répondre...
Dans la deuxième, Raphaël et Emma n'ont pas vécu la dernière soirée de la même manière. Flo, un ami, a relevé un pari de Bingedrinking et s'est blessé. Raphaël s'inquiète, alors qu'Emma a lancé le pari.
Extrait
« Écoute, il y en a qui disent ''attention danger !'', d'autres ''nan c'est génial !'' :
tu veux croire qui ? Le mieux c’est de se faire sa propre opinion... »
Le spectacle
Ce spectacle permet d'interroger les croyances sur les produits, partant du principe qu'ils y sont ou qu'ils y seront confrontés.
Est-ce que c'est banal de consommer ? Y a-t-il des risques ? Pourquoi consomme-ton ? Quelles sont nos représentations ? Comment vit-on le rapport au groupe de pairs ? Est-on influencé ?... « C'est bon, je gère » mais qu'est-ce que ça veut dire gérer ?


Chaque scène relève des questions, des échanges fournis entre les jeunes. Les croyances sont confrontées. Les compétences psychosociales sont sollicités. Les situations mises en scène nous permettent d'apporter des informations sanitaires.
Ce spectacle a été créé en 2020.

Un dossier de diffusion est disponible pour ce spectacle, contactez-nous !

Dernière représentation - le 8 novembre 2022 avec les Compagnons du Devoir de Lyon, dans le cadre des addictions dans le milieu professionnel.
Visuel C'est bon, je gère.jpg
Distribution
Écriture et mise en scène — Pauline THIREAU
Meneuse de jeu — Pauline THIREAU
Comédienne — En fonction des disponibilités
Comédien
— En fonction des disponibilités
Public concerné
C'est bon, je gère... est un spectacle qui s'adapte au public. Il existe une version à destination des Collèges, ainsi qu'une version pour les addictions en milieu professionnel.

Pour un public scolaire, il permet une sensibilisation en amont ou en aval, autour de travail en groupe classe, ou bien avec un.e infirmier.ère scolaire permettant un complément d'informations pour les élèves.
bottom of page